Syndicat d'Apiculture du Rhône et de la Région Lyonnaise

Chambre d'Agriculture - 18 rue des Monts d'Or - 69 890 La Tour de Salvagny



ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SYNDICAT DU 24 JANVIER 2015

COMTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DU SYNDICAT D’APICULTURE DU RHÔNE
24 janvier 2015


Samedi 24 janvier 2015, à l’Ecole Nationale Vétérinaire VETAGRO’SUP de Marcy l’Etoile se sont tenues les Assemblées générales de la Coopérative des Apiculteurs du Rhône puis du Syndicat d’Apiculture du Rhône.

Syndicat-d\'apiculture-du-Rhone L’amphithéâtre d’honneur du campus vétérinaire de Lyon, VetAgro Sup.

Le président Alain ROUCHON, après un mot d’amitié aux anciens présidents du syndicat, présente et remercie les invités de leur venue :
M. Jos GUTH, invité d’honneur, apiculteur professionnel luxembourgeois
M. Jean-Marc DOLAIS, Secrétaire Général de VETAGRO’SUP
M. Guy SAUNIER, Président du syndicat d’apiculture de l’Ain
M. Jean-Michel LEYDIER, représentant de l’Abeille ardéchoise et drômoise, et du syndicat des apiculteurs Drôme Ardèche.
Présence d’environ 220 adhérents sur 400 présents à l’assemblée générale du 24 janvier 2015.

Hommage du syndicat d’apiculture du Rhône et de la coopérative apicole à Jacques CAMPY, apiculteur et administrateur du syndicat.


Compte-rendu d’activité 2014 du syndicat d’apiculture du Rhône par Emmanuelle BOUGRELLE :

Emmanuelle-BOUGRELLE Emmanuelle BOUGRELLE

• 836 adhérents dont 167 nouveaux apiculteurs
• Assurances et abonnements
• Changement de trésorier : M. Bernard ADELL est le nouveau trésorier
• Foires aux miels
• Mobilisation du syndicat d’apiculture du Rhône :
salon de l’agriculture et manifestation du 1er avril 2014
• Communication médias : « Alerte rouge pour les abeilles » et conférence de presse du Dr Jean-Marc BONMATIN du CNRS et de Jacques FRENEY à l’UNAF.
• Journées APIDAYS, salon primevère et Fête de l’iris à Oullinsv • Voyage et pique-nique 2014
• Rucher-école : 50 personnes en « Découverte de l’apiculture », 106 personnes en niveau 1 et 20 personnes en « Elevage de reines »
• Construction du laboratoire des abeilles
Approbation à l’unanimité du rapport d’activités.

Rapport moral 2014 du syndicat d’apiculture du Rhône par Alain ROUCHON :

Au niveau national, de la poudre aux yeux sont les termes que j’emploierais pour définir les discours et les effets d’annonces.


En 2014, nous avions eu la suspension de trois molécules néonicotinoïdes pour 2 ans par l’Europe.
Aujourd’hui, un arrêté va réglementer les pulvérisations des produits phytosanitaires la nuit.
Si le monde apicole se réjouit un peu vite de cette mesure, personnellement, je ne crois pas que cela va changer quoi que ce soit au niveau du désastre apicole. Les molécules systémiques, qu’elles soient pulvérisées la nuit ou le jour, auront toujours autant d’impact sur les abeilles qui sortiront dès l’aube. De plus, cet arrêté a encore le don de monter les agriculteurs contre les apiculteurs.
Les agriculteurs ne peuvent pas faire en quelques heures faire le travail qui demande des journées entières. Cet arrêté va dédouaner le traitement pendant la fleur et pendant les productions de miellat.
Il ne doit pas y avoir deux poids deux mesures : si les produits sont dangereux pour les abeilles ils doivent être interdits. Point final !!!!
Notre Syndicat en 2014 a eu une résonance nationale grâce à l’intervention de Jacques FRENEY aux côtés du Dr. Jean-Marc BONMATIN à la conférence de presse organisée par l’UNAF. Nous devons nous réjouir de cette collaboration avec cet éminent chercheur au CNRS.
Sans avoir plus de précisions, on doit s’inquiéter d’une éventuelle suppression du forfait apicole, car là encore les structures nationales ne s’opposent par franchement à cette remise en cause. Nous avons peu de détails mais nous devons ouvrir l’œil et interpeller l’UNAF lors de sa prochaine assemblée.
Au niveau régional, la mise en place au niveau sanitaire d’un OVS régional (Organisme à vocation sanitaire) inquiète également le Syndicat d’apiculture du Rhône. Sans pour cela faire de l’ingérence, nous dénonçons la mise à l’écart des structures type GDSA de cette nouvelle structure qui peut avoir son utilité pour le sanitaire régional.
Nous allons nous retrouver avec une minorité d’apiculteurs qui vont décider pour l’ensemble de l’apiculture régionale. La FARA (Fédération apicole Rhône-Alpes) ne comprend pas pourquoi dans des régions telles que PACA ou Midi -Pyrénées l’adhésion des GDSA est possible et qu’en Rhône Alpes cela nous est refusé.

Niveau départemental, nous avons senti une pression qui est faite par les services administratifs pour éloigner notre structure sanitaire de notre structure syndicale avec comme objectif d’éliminer une résistance certaine à l’adhésion des apiculteurs du Rhône à GDS Multi-espèces.

Ces manœuvres n’ont qu’un but : diviser et nous laisser dicter le devenir sanitaire apicole par encore une fois une minorité d’apiculteurs et des responsables des filières autres que l’apiculture (caprin, bovins, etc...).
Les représentants du Syndicat d’Apiculture du Rhône présents m’ont fait un résumé de l’assemblée du GDSA du 17 janvier 2015. Bien que vice-président du GDSA, je n’étais pas au courant de l’invitation des responsables du GDS Multi-espèces. Je me serais opposé à cette invitation.
Des propos inadmissibles envers la filière apicole ont été tenus : « pas de syndicalisme » « les apiculteurs ne sont pas organisés », « les abeilles souffrent de cette situation », « le monde de l’apiculture n’aide pas les abeilles ».

Contrairement à ce qui a été déclaré, nous sommes très bien organisés de par nos actions et créations : GDSA, COOPERATIVE, RUCHER ECOLE, LABO DES ABEILLES, autonomie financière pour nos analyses, partenariat avec VETAGRO et le Ministère de l’Agriculture pour trente ans et adhérent actif de la Fédération Apicole Rhône- Alpes et de l’UNAF. C’est cela qui dérange !!!!!!! Nous sommes autonomes en comptons bien le rester !!!!

On ne recherche que la mise sous tutelle de l’apiculture par un syndicat agricole !!!!!! En prétextant que c’est d’adhérer à GDS multi-espèces qui va sauver les apiculteurs et les abeilles.
Notre Syndicat ne cautionnera jamais cette mise sous tutelle !!!!!!!!

Notre grande satisfaction sera, pour l’année 2014, l’aboutissement de la construction de notre Labo des Abeilles. Nous avons démontré notre persévérance, nos capacités morales et physiques, et notre anticipation pour les générations futures. Nous allons avoir un outil de formation à la hauteur de nos ambitions. Merci à VETAGRO et au ministère de l’Agriculture pour avoir renouveler notre convention pour trente années. Dès février, nous organisons pour un petit groupe, le premier stage de fabrication de bonbons dans NOTRE LABO.
Une constante augmentation de nos adhérents démontre notre efficacité et favorise le développement des autres structures apicoles du département. Je vais m’arrêter là car je suis impatient d’écouter notre invité d’honneur. Merci à tous pour votre adhésion et votre fidélité qui j’espère ne faillira pas Merci à tous les bénévoles qui font notre Syndicat tel qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire une structure qui défend les intérêts des apiculteurs sans distinction de statuts.
Ses dirigeants, n’ont qu’un seul but en 2014 et n’en auront qu’un seul également en 2015 :
« Tout faire pour défendre les apiculteurs et sauver l’abeille ! »
Je vous remercie
Alain ROUCHON, Président du syndicat d’apiculture du Rhône
Approbation du rapport moral : 1 voix contre. Le rapport moral est approuvé par l’assemblée.

Présentation du bilan financier des foires aux miels 2014 : Bernard ADELL
Présentation du rapport financier 2014 : Jacques FRENEY

Avant présentation des comptes du syndicat d’apiculture, Jacques FRENEY exprime son désaccord avec le fait que les assemblées générales des 3 structures apicoles syndicat, GDSA et coopérative n’aient pas eu lieu en même temps et sa position vis-à-vis du GDSA 69.
Présentation des comptes du syndicat d’apiculture du Rhône pour 2014.
Vérificateurs aux comptes : Mme Jeannette GINEYS et M. Claude CARON
Vote d’approbation des comptes : 1 abstention et 2 voix contre. Les comptes sont approuvés par l’assemblée.

Questions de l’assemblée :

Marquage des reines de la couleur de l’année au rucher école et offre de la coopérative de crayon de marquage.
Incompréhension au sujet des rapports entre structures syndicale et sanitaire. Alain ROUCHON rappelle l’historique de création du GDSA 69 par le syndicat, salue le travail de formation accompli sur le sanitaire apicole par ses membres et exprime son inquiétude quant à la volonté du SRAL (service régional de l’alimentation) de séparer les structures syndicale et sanitaire.

Election au conseil d’administration du syndicat d’apiculture du Rhône :
4 conseillers sont renouvelables : Mme Isabelle BAYARD, MM. Jean-Paul DELORME, Christophe DEBOURG et Jean RIONDET.
1 poste est à pouvoir.
Présentation des nouveaux candidats : MM. Olivier MARTEL, Gérard TABILLON, Alexandre TOTI.
Résultats du vote : 220 suffrages exprimés, 8 bulletins nuls, sont élus au conseil d’administration : Jean-Paul DELORME 202 voix, Isabelle BAYARD 201 voix, Christophe DEBOURG 184 voix, Olivier MARTEL 151 voix et Jean RIONDET 148 voix.
Ne sont pas élus au conseil d’administration : Gérard TABILLON 140 voix et Alexandre TOTI 54 voix.

Intervention de Jacques FRENEY sur les pesticides :

Présentation des observations sur 40 années d’apiculture.
Retour sur l’augmentation des mortalités hivernales depuis 1973 et surtout depuis les années 2000 avec l’arrivée des molécules néonicotinoïdes.
Nous avons relevé en particulier :

  Que les analyses réalisées sur abeilles mortes devant la ruche ne permettent pas toujours de révéler et de quantifier la présence de molécules néonicotinoïdes car celles-ci évoluent très rapidement en métabolites. Les fabricants refusent encore de transmettre les étalons de ces métabolites pour les réglages des appareils d’analyses.
Ces produits insecticides pourtant présents ne peuvent pas être actuellement détectés.

  Les analyses effectuées par le Professeur Jean-Marc BONMATIN sur nos pollens incriminés, ont montré la présence d’un taux de 2.29ng/g d’acétamipride. Nous savons à présent que 0.1ng/g pose déjà problème à l’abeille et que ce produit porte la mention « abeille ».


Conférence de Jos GUTH :


Jos-GUTH-apiculteur M. Jos GUTH apiculteur professionnel luxembourgeois renommé


Présence de 400 apiculteurs attentifs à cette splendide démonstration d’apiculture
. Soutien de la thermorégulation dans la colonie
. L’abeille hygiénique
. L’abeille VSH
. Proposition d’une autre stratégie vis-à-vis du varroa
. Production professionnelle d’essaims
. Essaimage exagéré


L’assemblée générale se termine par un Hydromel d’ Honneur dans le Hall de l’Ecole Vétérinaire.

La secrétaire : Emmanuelle BOUGRELLE

BOUGRELLE Emmanuelle - 8 juin 2016

Réalisé par Cuperteam