Syndicat d'Apiculture du Rhône et de la Région Lyonnaise

Chambre d'Agriculture - 18 rue des Monts d'Or - 69 890 La Tour de Salvagny



Mortalité des abeilles

MORTALITÉ DES ABEILLES

Nous avons fait parvenir il y a quelques semaines à tous nos adhérents, un questionnaire concernant les mortalités hivernales des ruches, du 1er novembre 2007 au 1er mars 2008, dans le département du Rhône.

Ce questionnaire comportait une cinquantaine de questions par rucher, en rapport avec la la situation géographique, la flore environnante, le nourrissement, le traitement du varroa, le constat de mortalité, les maladies éventuelles ...

À ce jour nous avons enregistré la réponse de 170 apiculteurs,
soit 220 ruchers et 2772 colonies.

À cette étude ont déjà répondu des “Apiculteurs Professionnels”, des “Apiculteurs Pluri-actifs” et des possesseurs de quelques ruches. Cette étude couvre tout le département et va être le reflet exact de la situation Apicole catastrophique de notre Région Lyonnaise.

Certains apiculteurs n’ont pas enregistré de mortalité de colonie ; d’autres ont perdu la totalité de leurs abeilles. Que ces derniers se rassurent : ils ne sont pas de mauvais apiculteurs, simplement les dés sont pipés.

Les pertes actuellement signalées pour la période du 1er novembre 2007 au 1er mars 2008 sont de 47 % pour l’ensemble de notre département.

14 % de nos ruchers ont été complètement anéantis : plus aucune colonie en vie

Les pertes constatées après le 1er mars 2008 ne sont pas prises en compte car nous avons fixé une date butoir pour la réponse à cette enquête. Les chiffres obtenus sont donc en dessous de la réalité.

Les résultats déjà enregistrés sont assez éloquents et ne sont pas basés sur les élucubrations de certains.

Les pertes sont systématiques à proximité des cultures.
En zone non cultivée, les ruches correctement soignées sont encore en vie.

Cette situation a explosé de façon exponentielle depuis les années 2000.

Nous donnerons en priorité à nos adhérents le résultat total de cette enquête ainsi que les conclusions qui s’imposent.

**************************************************************************************

Intoxications d’abeilles - 14 mars 2008

Intoxications d’abeilles - 14 mars 2008

Un phénomène "bizarre" a été enregistré sur plusieurs ruchers le 11 mars 2008 à partir du début de l’après midi, ainsi que le 12 mars pendant la période de butinage.

Les abeilles jonchent le sol. Les gardiennes à l’entrée des ruches empêchent leurs soeurs fébriles de rentrer dans leurs colonies.

Premiers butinages sur cultures et premiers massacres.

Malgré les soins et le temps que nous leur accordons, nos abeilles sont souvent victimes d’intoxications. La situation n’est plus tenable.

Les arboriculteurs ont besoin des abeilles que les apiculteurs mettent le plus souvent gracieusement à leurs disposition.
Près de 50 % des ruches ont déjà disparu cet hiver dans notre département. Combien en restera t-il dans quelques semaines ?.

N.B.
Cette intoxication massive d’abeilles a été constatée dans plusieurs communes de notre département, pendant la même période de beau temps, et toujours à proximité des plantations de pêchers en fleurs ...

Avant floraison, un traitement préventif est réalisé sur ces arbres avec un puissant insecticide systémique que les apiculteurs connaissent trop bien ...
Ce problème est constaté tous les printemps depuis le début des années 2000 en début de floraison des pêchers lorsque la température clémente permet un butinage intensif.

*********************************************************************************

FRENEY Jacques - 29 mai 2014

Réalisé par Cuperteam